Métiers et ficelles: eau forte sur cuivre
ou le "mordant hollandais
Par Guy Jahan

L'usage de l'eau-forte pose dès le début le problème de choisir le mordant le plus approprié.

l'acide nitrique

J'ai commencé lors de mon apprentissage à l'Ecole du Boulevard du MONTPARNASSE par utiliser de l'acide nitrique que j'ai appris à doser avec les conseils de Claude BRETON qui dirigeait le Cours à cette époque.
L'achat d'une éprouvette graduée et d'un pèse-acide est nécessaire.
Le dosage varie entre 18 et 21° BAUMÉ correspondant à une graduation entre 1142 et 1169 sur le pèse-acide .
L'usage de ce mordant tres actif surtout dans les dosages élevés donne parfois des mauvaises surprises : éclatement du vernis et d'une manière générale une attaque latérale qui épaissit le trait.

le Perchlorure de Fer

Je me suis dirigé après quelques déboires vers le Perchlorure de Fer
Ce dernier a une attaque plus lente et régulière et ne modifie pas l'épaisseur du trait , travaillant en profondeur
il a cependant à mes yeux plusieurs défauts :

- en raison des dépôts qui se forment dans les tailles, il est recommandé de poser la plaque à l'envers sur des cales on ne peut donc suivre en permanence l'attaque
- même si la plaque est à l 'endroit ; l'opacité du produit interdit de suivre la progression de la morsure il faut donc sortir la plaque du bain et la rincer fréquemment en raison des dépôts signalés plus haut
- la virulence de ce produit enfin (une seule goutte dans une cuve d'évier remplie d'eau suffit à la teinter en jaune ; bref c'est extrêmement salissant

le "Mordant Hollandais"

Je me suis donc dirigé vers le "Mordant Hollandais" dont C. BRETON (toujours lui!) m'a donné la recette que voici :

pour 1 litre de liquide:

125/130gr d'acide chloridrique (ClH) tel qu'on en trouve dans le commerce
25 gr de gros sel (ClNa)
25 gr de chlorate de potassium (KCl O3) qu'on trouvedans les labos spécialisés comme MERCK ou PROLABO (ce dernier produit sert également à confectionner les cocktails MOLOTOV ; préciser que c'est pour faire de la gravure !)

j'utilise exclusivement le Mordant depuis 5 ans avec satisfaction ;
l'attaque est assez lente pour que l'on puisse réagir en cas de problème.
On voit toujours la plaque.
Lorsque l'on refait du produit rajouter quelques gouttes de l'ancien mordant qui jouent le rôle de catalyseur,
stocker dans un récipient en verre et non en CPV(chlorure de polyvinyle) qui à la longue se perce. Eviter les bouchons en liège
.

@Guy Jahan


Accueil - Nouvelles - Association - Ecrivez-nous - Expositions - Galerie virtuelle

Ce site a été conçu et réalisé en 1999 par Caroline Viannay
Reproduction de tout media sur toute page de ce site interdite sur tout support.